Rachat de crédit, comment faire?

Étant une des solutions à titre temporaire pour résoudre les problèmes d’argent, le rachat de crédits consiste à réunir en un seul taux, pour constituer un seul contrat de prêt, tous les crédits en cours. Cela permet au titulaire de mieux maîtriser son budget.

Comment ça fonctionne ?

Lorsque vous êtes dans une situation où vous ne contrôlez plus vos différents contrats de prêts, qu’il s’agisse de crédit immobilier ou de crédit à la consommation, vous pouvez demander à votre banquier ou à un autre service de comparatif de rachat de crédits de vous aider à rassembler vos dettes et à alléger vos mensualités, de façon à ne gérer qu’une seule.

Cependant, il vous importe de faire jouer la concurrence et de négocier sur certains éléments pour que votre nouveau contrat de prêt soit accessible.

Le taux du prêt

Le premier élément négociable et qui doit impérativement être vérifié avant la signature du contrat est le taux du prêt. En comparant plusieurs offres, vous pouvez trouver le taux d’intérêt le plus avantageux. Et même que lorsque le contrat est en cours, vous pouvez toujours renégocier votre taux, puisqu’il varie chaque année selon l’indice Euribor.

Frais du rachat de crédits

rachat de créditRacheter les crédits implique des frais. Certains frais sont obligatoires, à savoir, les frais de dossier et d’assurance. D’autres frais entrent en jeu et leurs coûts varient en fonction de l’organisme de rachat de crédit. S’agissant entre autres des frais de courtage, des frais d’hypothèque, des frais d’assurance chômage ainsi que de la commission du courtier. Comme le contrat de rachat de prêt s’étend sur une période donnée, il est possible pour vous d’effectuer un remboursement anticipé. Dans ce cas, il faut voir avec votre banquier le montant des indemnités associées.

Les avantages fiscaux

Avant la signature du contrat, veillez à ce que les avantages fiscaux y soient bien mentionnés, surtout lorsque le crédit porte sur les immeubles. En effet, en matière d’investissement locatif, il existe des conditions qui doivent être respectées afin que vous puissiez conserver vos avantages fiscaux en cas de rachat de crédits.