Prêt personnel, ce qu’il faut retenir

Pour financer vos différents projets d’emblée ou à venir, un crédit personnel peut être envisagé. Il présente de nombreux avantages pour tous les emprunteurs. Voici toutes les informations concernant les caractéristiques du prêt personnel. Le prêt perso est caractérisé par différents éléments : le montant de l’emprunt, le taux d’intérêt, la durée du remboursement, les différentes mensualités, son utilisation…

Les caractéristiques du prêt personnel

Le montant que tout candidat au prêt perso peut demander, ne doit pas excéder les 75000 euros. L’argent ainsi emprunté pourra servir à l’achat de divers biens (voiture, meubles, etc.) ou utilisé pour financer des travaux, un voyage ou d’autres loisirs.

Une fois que la demande est validée par l’organisme de crédit et après la période de rétractation, le demandeur perçoit l’argent par virement bancaire ou par simple émission de chèque. Il pourra dès lors allouer son gain au projet pour lequel il a demandé le prêt.

Prêt personnelLe montant du crédit défini en fonction du type de projet est remboursable en plusieurs mensualités en y incluant le taux d’intérêt. Il s’agit du TEG, qui signifie Taux Effectif Global. Ce taux est fixe, mais varie selon les établissements de crédit. C’est pourquoi il convient de bien choisir sa société de crédit en comparant le taux annuel effectif global.

La durée de remboursement d’un prêt personnel est comprise entre 3 mois et 5 ans. Elle est proportionnelle au montant de l’emprunt. Ainsi, les montants élevés bénéficient d’une durée de remboursement plus longue. Les mensualités resteront constantes sur toute la période de remboursement.

La souscription à un prêt personnel peut se faire sur Internet, par téléphone ou au sein de l’établissement financier de son choix. Pour s’inscrire en ligne, il faut tout simplement se rendre sur le site web de l’agence de crédit et remplir un formulaire.

Assurance et remboursement par anticipation

Bien sûr, avec le prêt personnel on a la possibilité de bénéficier d’une assurance emprunteur. Mais cette assurance n’est pas obligatoire.

D’un autre côté, un remboursement par anticipation est possible grâce à la Loi Lagarde qui a pris effet depuis le 1er mai 2011. Ce remboursement peut se faire de manière partielle ou totale.