Crédit auto, les étapes de la simulation au déblocage des fonds

Pour financer l’achat d’une nouvelle voiture ou pour des réparations, il est possible de procéder à une demande de crédit auto pour avoir les fonds nécessaires. Avant que cet argent soit disponible, il faut passer par des procédures. Chaque établissement financier a pris les mesures adéquates pour minimiser les papiers à fournir et pour écourter le délai du processus, et ce dans le but de satisfaire à leurs clients. Cependant malgré cette rapidité de traitement de dossier, l’emprunteur doit connaître les différentes étapes par lesquelles il doit passer avant l’obtention des fonds. En se rapprochant des organismes financiers, ces derniers proposent leurs offres préalables. A ce moment-là la simulation est très importante puisqu’elle permet aux emprunteurs d’orienter leur choix sur la banque avec laquelle ils vont travailler.

Faire le bon choix de crédit auto

Crédit autoLe choix est souvent large lorsque l’emprunteur envisage de contracter un prêt personnel. Tous les différents établissements financiers peuvent présenter leurs offres et il ne lui reste plus qu’à choisir celui qui lui semble bon.

Le cas est différent s’il prévoit de signer un prêt affecté. Le concerné doit se rapprocher des différents concessionnaires pour obtenir les offres qu’elle peut comparer. Le concessionnaire qu’il a choisi doit lui fournir un devis. Ce document sera présenté à la banque et le principe suit le même processus que pour le prêt personnel.

Dans les deux cas, le futur emprunteur peut effectuer une simulation pour distinguer la meilleure offre et trouver un taux de prêt auto pas cher. Une fois le choix défini, l’emprunteur doit constituer le dossier de demande de prêt. C’est à partir de ces dossiers que l’établissement étudie le cas.

Si la demande est acceptée pour un prêt affecté, l’établissement envoie une offre préalable de crédit que l’emprunteur doit présenter chez le concessionnaire dans les 15 jours qui viennent. Le concessionnaire établira une facture que l’emprunteur doit retourner à la banque. C’est après l’obtention de cette facture que le financeur débloque les fonds.